Sélection de projet

QField ouvre les projets QGIS au format ”.qgs”. Actuellement il n’est pas possible d’ouvrir les projets ”.qgz”.

QField utilise un sélecteur de fichier personnalisé pour ouvrir les projets. En choisissant “Ouvrir le projet” dans le menu QField, le sélecteur de fichier s’ouvre et affiche les emplacements suivants :

  • Le répertoire principal du support de données/stockage partagé.

  • Les répertoires spécifiques à l’application sur tous les périphériques de stockage partagés/externes où l’application peut placer les fichiers persistants qu’elle possède s’ils ne sont pas déjà inclus dans le répertoire de stockage principal.

À l’intérieur de ces répertoires, seuls les sous-répertoires et fichiers avec l’extension ”.qgs” sont affichés.

QField exige que le fichier de projet soit physiquement sur le périphérique, il n’est donc pas possible d’utiliser des fournisseurs qui travaillent avec des fichiers distants (p. ex. Google Drive). D’autre part, vous pouvez utiliser des applications comme syncthing ou nextcloud (ou dropbox et probablement beaucoup d’autres) qui vous permettent de synchroniser physiquement le fichier sur votre appareil.

Dossier des favoris

Dans le premier écran du sélecteur de fichiers, il y a une section montrant les répertoires favoris. Pour ajouter un répertoire aux favoris, cliquez longtemps dans le sélecteur de fichiers sur le nom du répertoire. Pour supprimer une entrée des favoris, cliquez longtemps sur l’entrée dans la liste des favoris.

Carte SD externe

Le sélecteur de fichiers affiche la racine de la carte SD étiquetée “lecture seule” et le répertoire spécifique à l’application séparé du reste de la carte SD, car c’est le seul répertoire pour lequel l’application a accès en écriture. Le répertoire est le suivant :

Note

Techniquement, cela est dû au fait qu’Android utilise ACTION_OPEN_DOCUMENT et ACTION_OPEN_DOCUMENT_TREE, travaille et accorde un accès en lecture-écriture sur le contenu de l’URI renvoyée, pas sur le fichier lié réel. Cette limitation a du sens pour la structure d’Android mais est actuellement inutilisable avec QField car QField a besoin d’accéder au fichier réel avec un chemin réel.

Attention !

En stockant des données dans ce dossier, vous risquez de perdre des données. Le répertoire spécifique à l’application (/Android/data/ch.opengis.qfield/) sera supprimé par le système si vous désinstallez QField de votre appareil Android. Ceci est important si vous conservez les données dans la carte SD externe.

Comment transformer une carte SD externe en mémoire interne

À partir d’Android 6.0, vous pouvez utiliser la carte SD comme mémoire interne pour votre téléphone Android. Une fonctionnalité appelée Stockage adoptable permet au système d’exploitation Android de formater un support de stockage externe comme un stockage interne permanent. Les données de la carte SD adoptée sont cryptées et ne peuvent pas être montées sur un autre appareil.

Merci de vérifier que vous démarrez avec une carte SD vide. Il est nécessaire qu’elle soit vide car, lorsqu’elle sera convertie en stockage “interne”, elle sera formatée (effacée).

  1. Aller dans les paramtètres, puis sélectionnez stockage.

  2. Choisissez votre “carte SD”, puis cliquez sur le menu (trois points en haut à droite), et enfin sélectionnez “paramètres”.

  3. Maintenant séléctionnez “Formater comme interne”, puis “Vider et Formater”

  4. Votre carte SD va maintenant être formatée comme stockage interne.

  5. Redémarrez votre téléphone.

Si vous ne redémarrez pas votre téléphone, plusieurs choses pourraient ne pas fonctionner correctement, ainsi veuillez le redémarrer.

Il est possible que la fonction de stockage adoptable ne soit pas présente sur votre appareil même s’il utilise Android 6.0 ou une version ultérieure. Le fabricant de l’appareil peut avoir désactivé cette fonction. Cependant, il existe des méthodes en ligne de commande qui vous permettent de forcer un périphérique à adopter un stockage.