Configuration des couches vecteur

La plupart des configurations offertes par QGIS sont directement supportées par QField sans développement supplémentaire.

Style

Toutes les configurations de style de QGIS sont directement supportées dans QField. Cela inclut tous les types de rendu comme les dégradés, la thématisation, les règles, le 2.5D ainsi que la symbologie définie par les données.

Expression d’affichage

Dans QField, les objets sont identifiés par un nom. L’expression pour générer ce nom peut être définie en ouvrant la table d’attributs dans QGIS et en switchant sur la vue formulaire. Choisir le champ approprié ou une expression dans la liste. A partie de QGIS 3, cela pourra être fait directement dans Vector Layer Properties ‣ Display.

L’expression d’affichage est aussi utilisée pour rechercher dans les couches.

Define display expression

L’expression affichées sera utilisée pour représenter des entités avec une chaîne de caractères d’identification dans QField.

Couches en lecture seule, non identifiables et interrogeables

Certaines couches sont présentes dans un projet juste dans un but de visualisation. De telles couches ne doivent pas apparaître quand un utilisateur touche l’écran quelque part pour identifier un objet.

Certaines couches sont seulement là à titre informatif et ne devraient pas être modifiées par l’utilisateur. Il est possible de protéger les couches de l’édition d’attributs ou de l’ajout ou la suppression d’objets.

Il est aussi possible de configurer quelles couches sont recherchées.

Pour configurer l’identification, la lecture seule et l’interrogation, allez à la page Projet ‣ Propriétés du projet ‣ Identification des couches et cochez les cases correspondant au comportement que vous souhaitez.

Identify and readonly configuration

Configuration des couches qui ne seront pas identifiables, non modifiables et/ou non recherchées.

Formulaires et champs

Les formulaires QField sont similaires à ceux de QGIS, mais pas identiques.

Formulaire de suppression d’objet

La configuration du formulaire de suppression d’objet est directement appliquée au formulaire QField.

Outil d’édition de champ

Les outils d’édition de champ de QGIS sont supportés du mieux possible.

Type d’attribut

Support Notes

Edition de texte

  • HTML n’est pas supporté

  • La saisie numérique est obligatoire en fonction du type.

Case à cocher

 
Value Map  

Caché

 

Ressource externe

~

Cet attribut est combiné avec un appareil photo. Seulement des images peuvent être vues jusqu’à présent. Faites le grandir, faites le vôtre

Date Heure

 

Référence de relation

 

Outil Relation

 

Autres

Faites le grandir, faites le vôtre

Outil Relation

Pour plus d’informations, referez-vous à la documentation officielle : QGIS Documentation.

../_images/relation_editor_widget_list.png

L’outil Relation montre toutes les entitées enfant dans une liste. Il est possible d’en ajouter, d’en supprimer ou de les ouvrir.

The visual identification of the list entries are done a Display Expression on the child layer.

Key handling

Since the parents primary keys are used as foreign keys on the referencing child features, these primary keys must be save to use even after the synchronization back to the original data. Therefore we recommend to use stable values such as UUIDs for primary keys.

Child features can be added before the parent is finaly saved - means while adding a parent. But it’s blocked if there is no valid primary key on the parent or the constraints are violated. In case the adding of the parent feature is canceled after there have been some childs added already, the childs are deleted by cascade.

Many-To-Many relations

On many-to-many relationships, according to the cardinality setting in the QGIS Vector Layer Properties, on adding, deleting or opening an entry in the list effects directly the child layer (on direct cardinality) or the linking table (on many-to-one cardinality).

The second case is usually used when there are additional relation information (e.g. percentage) in the linking table.

../_images/relation_widget_cardinality.png

In case of the many-to-one cardinality on many-to-many relations the Display Expression needs to be set on the linking table.

External Resource (photo settings)

The widget type “Attachement” is used to store the path to collected photos.

Attachement field settings

The path should be set to relative. Means the pictures are stored then in a sub-directory of the project, where the link stored in the textfield is pointing to.

In QField the picture is displayed. By clicking the camera symbol the camera is started to update the picture with a new photo.

Picture in QField

On synchronization the sub-directory with the pictures has to be copied as well.

Glisser-déposer les formulaires du designer

Les groupes et onglets venant des formulaires du designer par glisser-déposer sont supportés.

Visibilité conditionnelle

Les groupes peuvent être masqués à partir d’une expression. Cela est utile lorsque certains attributs ne sont requis que sous certaines conditions. Imaginons par exemple une cartographie d’arbres. Certains d’entre eux peuvent avoir une maladie et vous avez une liste des maladies possibles. Pour ne pas encombrer le formulaire avec trop de champs, faites un groupe et paramétrez la visibilité pour un groupe “maladies”. Ajouter un champ “maladies” avec une case à cocher. La liste des maladies sera disponible pour l’utilisateur seulement si la case à cocher est activée.

Conditional visibility configuration

Configuration d’une boîte de groupe qui ne sera montrée que si la case à cocher “measures_taken” est activée.

Contraintes

Les champs attributaires peuvent avoir des contraintes rattachées. Les contraintes sont des expressions qui doivent correspondre à True (or 1) pour être en mesure d’enregistrer le formulaire. Les contraintes sont configurables champ par champ et une description peut être ajoutée pour être montrée à l’utilisateur si une contrainte n’est pas satisfaite.

Constraint configuration

Configuration de la plage de valeurs d’une contrainte

Cas d’utilisation courante

Vous ne pouvez saisir une altitude supérieure au plus haut sommet de ce pays.

"elevation" < 5000

Un identifiant est requis dans ce champ.

"identifier" IS NOT NULL

Valeurs par défaut

Les champs peuvent avoir des valeurs par défaut configurées. Les valeurs par défaut peuvent être insérées dans le formulaire lors de la numérisation d’une entité. Elles sont visibles pour l’utilisateur et peuvent être modifiées tant que le champ est en mode “édition”. Elles peuvent être basées sur la géométrie ou des combinaison de variables.

Default value configuration

Configuration d’une date en valeur par défaut

Variables supplémentaires

Dans QField il existe des variables supplémentaires pour les informations relatives à la localisation en cours.

  • position_coordinate (Geometry in WGS84!) : Lon, Lat, Altitude fidèle au GPS. Est également disponible quand la croix n’est pas accrochée au point géolocalisé.

  • ‘position_timestamp’ (DateTime) : Horodatage de l’information de position

  • position_direction (float) : Ecart en degrés avec le Nord géographique.

  • position_ground_speed (float) : Vitesse en mètres par seconde.

  • position_magnetic_variation (float) : Angle entre le composant horizontal du champ magnétique et le Nord géographique, en degrés. Aussi connu sous le nom de déclinaison magnétique. Une valeur positive indique une direction dans le sens des aiguilles d’une montre par rapport au Nord géographique et une valeur négative indique une direction inverse.

  • position_horizontal_accuracy (float) : Précision horizontale (en mètres).

  • position_vertical_accuracy (float) : Précision verticale (en mètres).

  • position_vertical_speed (float) : vitesse verticale en mètres par seconde.

Cas d’utilisation courante

Insérer l’information de positionnement comme variable :

@position_horizontal_accuracy

Insérer la date et l’heure actuelle :

now()

Insérer la longueur de la ligne numérisée :

length($geometry)

Configurer les variables générales sur l’appareil et les insérer.

@operator_name

Si vous souhaitez assigner à une région un code basé sur le lieu quand une entité est insérée, vous pouvez le faire à l’aide d’expressions d’agrégation :

aggregate( layer:='regions', aggregate:='max', expression:="code", filter:=intersects( $geometry, geometry( @parent ) ) )

Modifiable

Le flag éditable des attributs est respecté.

Se souvenir des dernières valeurs

QField offre un contrôle fin des dernières valeurs utilisées et ignore la configuration de QGIS.

Accrochage

Lors de la numérisation de nouvelles entités, les nouveaux points peuvent être accrochés aux géométries existantes.

Toute la configuration peut être faite dans : menuselection:Project –> Snapping Settings (Settings ‣ Snapping Settings dans QGIS 2.x).

Types d’accrochage

Il est possible d’accrocher de nouveaux points

  • seulement aux nœuds de géométries existantes

  • seulement aux segments de géométries existantes

  • aux nœuds et segments de géométries existantes

Accrochage à des couches

Il est possible d’accrocher à une seule ou plusieurs couches

Tolérance d’accrochage

La tolérance d’accrochage peut être spécifiée en unités de cartes ou en pixels

Dans la plupart des cas, l’unité doit être le pixel. Nous avons de bons retours avec une valeur de tolérance de 20.

Coordonnées 3D

Les appareils GPS sont capables de mesurer l’altitude au niveau d’un point donné de la surface du globe. Cette information peut être enregistrée